Actualités

Enduro Sprint Vatry

Vatry 2015 1Ce week-end, plusieurs membres du Team Enduro Passion on fait le déplacement à Vatry (51) à l’occasion du 1er Enduro Sprint organisé par le MVCC.Vatry 2015 4

Après 2 jours de pluie, nous avons constaté que le terrain était fort gras ou gelé que le dégel allait rendre la course encore plus difficile.

 Nous sommes partis pour notre première boucle de 3 spéciales avec une température proche de 5°C, mais cela ne nous a pas découragé pour autant.

SP1: la spéciale avec le plus de franchissement, au menu : tronc, pierrier, mur, pneus, buse et traverse de voie de chemin de fer. La plupart de ces obstacles n’ont pas posé de soucis mis à part le passage du tronc rendu compliqué par un bourbier au niveau de la prise d'élan et le franchissement du mur pour la même raison.

SP2 : Une spéciale longue et large. Des beaux virages et quelques sauts. De nombreuses ornières le matin qui se sont creusées rapidement mais la nature du terrain a radicalement changé l'après-midi pour devenir de la pâte à modeler.

Vatry 2015 5SP3 : Un mixte de ligne étroite et de supermotard. Les parties bitumées compliquées pour nous enduristes qui n'avons pas l’habitude de poser nos crampons sur ce type de revêtement glissant.... Mais la ligne était vraiment belle avec de superbes enchaînements et quelques petits franchissements.Vatry 2015 8

 A l’exception de Sylvain Maginot qui abandonne suite à une bonne chute dans la SP1 au troisième tour, tous nos pilotes sont venus au bout de leurs 5 tours, avec plus ou moins de mal pour nos débutants. Une bonne journée de moto, avec une épreuve atypique qui permet de se remettre en jambe en début d'année.

Seul petit bémol, les faibles températures et les temps d’attentes à l'entrée des spéciales relativement longs qui nous ont vite refroidis. Mais je ne doute pas que Joseph Crépin et toute son équipe vont corriger le tir pour l'édition 2016.

En tout cas chapeau à toute l'organisation qui a su gérer les imprévus d'une nouvelle épreuve de la plus belle des manières !

Vatry 2015 3 Vatry 2015 6 Vatry 2015 9

Vatry 2015 2 Vatry 2015 10 Vatry 2015 7

Temps vatry

Cliquez pour agrandir

Soirée Choucroute - Remerciements bénévoles

20141129 231456.

20141129 231412.

.

 Une super soirée en compagnie de nos bénévoles et de personnes .passionnés par la moto, encore merci à tous!!!


.

.

.

20141129 23142620141129 23134520141129 231446

Endurance Suzannecourt 2014

Le 14 septembre 2014, le Team Enduro Passion organisait une endurance Moto et Quad pourla seconde année consécutive. Après une 1er édition très « humide », nous avons eu la chance d’avoir la météo avec nous pour un très beau week end de sport mécanique qui réunissaient 200 pilotes contre 130 la 1er année, ce qui montre l’intérêt des pilotes pour notre épreuve malgré les intempéries qui se sont abattues sur la 1er édition. En effet, notre devise étant de faire un parcours accessible à tous les niveaux, du pilote amateur aux top pilotes nationaux. Le parcours mêlant 30% prairie, 20% cross, 50% enduro, dispose de plusieurs passages sélectifs Hard et Soft pour le plaisir de chacun. La zone de franchissement Extrem, positionné face à la buvette, a attiré cette année beaucoup de spectateurs, en effet la population du secteur a fait le déplacement en masse car nous avons rempli le parking spectateur de plus de 10 000m2 d’environs 500 voitures, sur la journée, c’est environ 1000 à 1500 personnes qui sont venues profiter de ce spectacle que nous voulons gratuit.

 
 

Du coté sportif


 

La course Quad, première du nom, a réuni 17 équipages et 8 solos qui ont ouvert le bal pendant 3h (2h pour les solos). Plusieurs pilotes nous faisaient la réflexion la veille de la course qu’ils voyaient plus une course sur une durée de 4 voire 5h, mais ils ne connaissaient pas encore notre parcours exigeant ! En fin de compte, après la course, ils reconnaissaient pour la plupart que 3h c’était déjà pas mal ! Malgré tout quelques-uns nous soufflaient à l’oreille qu’une heure de plus serait bien aussi, nous allons travailler dans ce sens pour l’année prochaine. Les commentaires que l’on a pu recueillir à la remise des prix, sur notre page Facebook ou même sur le Journal de la Haute Marne nous ont confortés dans l’idée de reconduire les quads pour 2015. Le Duo mixte Justine Lesselingue / Benoit Beroudiaux, respectivement 3ème et 5ème au championnat Grand Est Quad, a remporté la manche quad de justesse, malgré une nette domination , presque 1 tour et demi d’avance à 5min du temps limite, une casse moteur de Benoit pendant le dernier tour a failli réduire à néant leurs efforts, heureusement Justine a réussi à récupérer le transpondeur et boucler le dernier tour devant Benoit Chan / Matthieu Roy qui nous venaient de Franche Comté . L’équipage Mickael Martin / Sebastien Etiennot , membres de notre club, complètent le podium. En solo Geoffroy Collignon s’impose devant Jeremy Liard et Frederick Suck.

  

En Moto, la liste des engagés annoncé déjà la couleur, 52 équipages et 50 solo dont plusieurs top pilotes de Champagne et de Lorraine se sont donnés rendez-vous à Suzannecourt pour une belle confrontation. D’un côté les spécialiste de la discipline, Florent Neimer et Gauthier Gervaise respectivement 1er et 2eme du Grand Est Moto, de l’autre les Outsider : Jimmy Beurville, crossman de renom en Champagne associé à Nicolas Lahanque également très bon crossman, mais tous deux novices dans le domaine de l’endurance sans parler de la pratique de l’enduro et du franchissement qu’ils découvraient! malgré un départ plus que moyen les outsiders vont réussir à revenir sur la tête de course grâce au dernier relais de Jimmy Beurville et Nicolas Lahanque réussira à contenir Gauthier Gervaise lors du dernier tour. Pour la 3eme Place, les Lorrain Maxime Etienne et Mathieu Doveze ont joué les trouble-fête en devançant l’équipage composé de Pierrick Hugo et Jerome Arnoult qui avait terminé 2eme l’année dernière. En Solo, le local Jérôme Adam s’est lancé dans le pari fou de remporter le scratch officieux des 3h de course devant les Duo ! malgré un départ canon, après 4 tours bouclés en tête, 2h30 de course, il finit par craquer et n’a pu réussir son pari… Ses efforts lui ont malheureusement couté la première place des solos au profit du Vosgien Jeremy Schirmer. Le Lorrain Emmanuel Nassau complète le podium.

 

  

REMERCIEMENTS

Nous adressons un grand remerciement aux 105 bénévoles présents, qui ont oeuvrés pour la sécurité des pilotes et à la réfection du circuit pour que la manifestation se déroule le mieux possible. Beaucoup de pilotes nous ont fait la réflexion en fin de course qu’ils voient presque uniquement sur notre manifestation une tel présence de bénévoles tout le long du parcours, ils se sentent en sécurité et félicitent l’ensemble des bénévoles qui ont pu les aider à un moment ou un autre. Nous remercions également l’agriculteur et les propriétaires des champs, bois privés et Monsieur le Maire de Suzannecourt ainsi que l’agent de L’ONF concernant la partie communale pour leurs autorisations, sans qui, la manifestation ne pourrait exister. Dans suite logique des autorisations, nous remercions également tous les acteurs de la commission de sécurité qui a eu lieu avant la course, pour leurs conseils et leurs points de vue extérieur. Un remerciement spécial à la société Vichard Frères qui nous aide à préparer et à remettre en état dans un temps record le terrain. En effet, la préparation commence 3 à 4 mois avant la course, mais la remise en état a été faite en 24H ! Ce qui a permis à l’agriculteur, après un rapide travail de la terre, de semer dès le milieu de la semaine suivante ! Nous remercions aussi tous nos partenaires qui nous suivent depuis la 1er édition, les nouveaux, qui permettent de boucler le budget financier de l’épreuve, de créer une belle manifestation de sport mécanique et redorer le blason des sports mécaniques qui ont subi un fort déclin ses 20 dernières années dans la région. Et pour finir nous remercions tous les pilotes ayant fait le déplacement jusqu’à nous, certes il y avait beaucoup de pilotes locaux, mais cette année nous avons vu venir des pilotes de beaucoup plus loin (Doubs, Jura, Nord, Alsace, Ile de France etc…)

Liens vers les photos de la course

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.692452104177595.1073741833.675251275897678&type=1
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.693395564083249.1073741834.675251275897678&type=1
https://www.flickr.com/photos/pat5228/sets/72157647625581665/

Vidéo

Témoignages recueillit après la course sur notre page Facebook et dans l’article du JHM



 

Article du JHM 

Geoffroy Collignon (vainqueur en solo quads) : «Cette endurance était vraiment bien. Les organisateurs ont concocté un très beau tracé où on pouvait se faire plaisir. J’ai réussi à tenir le rythme du premier. C’est une épreuve à refaire. Je n’ai pas connu de soucis mécaniques.»

Jérémy Liard (deuxième en solo quads) : «Je suis satisfait de ma deuxième place. J’ai connu un problème de frein et j’ai dû rentrer au stand pour remettre du liquide de frein. Dans le dernier tour, j’ai crevé juste à l’entrée du bois mais de toute façon la messe était dite. Je pensais que ça allait être plus dur que ça. Après deux heures d’épreuve, je suis frais comme un gardon. J’aurais pu continuer encore une heure. L’épreuve est très bien organisée.»

Justine Lesselingue (vainqueur duo quads) : «On s’est fait une grosse frayeur dans le dernier tour. On n’y croyait plus. Mon coéquipier a cassé le moteur. Heureusement, on avait une large avance. J’ai bien aimé le tracé car c’est très rare d’avoir un circuit aussi long. A l’avenir, il faudrait que l’épreuve fasse partie du championnat du Grand Est comme pour les motos».

Jérémy Schirmer (vainqueur en solo motos) : «Je ne m’y attendais pas car l’endurance n’est pas ma discipline. J’ai été très à l’aise sur le circuit. J’étais persuadé d’être deuxième et du coup j’ai attaqué tout le long. Trois heures c’est long.»

Nicolas Lahanque (vainqueur en duo motos) : «La victoire n’a pas été évidente. J’ai eu une crampe dans le dernier tour et j’ai été obligé de rester debout sur la moto. On a raté notre départ puisqu’on est partis en 22e position. Mais ensuite, on a réalisé une très belle remontée. J’avais un coéquipier (Jimmy Beurville) qui roulait très fort. Sur la fin, j’ai calmé le jeu pour ne pas faire de faute.»



Préparation Endurance de Suzannecourt

1035363110

Les bénévoles s'activent pour vous proposé un terrain encore plus beau que l'année précédente.

Les nouveautés pour l'édition de 2014

  • Une endurance quad
  • Une nouvelle prairie (avec un nouvel accès par Joinville)
  • Un allongement de plus d’un kilomètre de la partie bois
  • Un nouveau passage technique pour les motos  qui fera gagner des secondes précieuses pour les meilleurs
  • Une nouvelle zone de franchissement pour les motos avec de nouveaux obstacles (toujours avec échappatoire)  

Merci aux bénévoles qui se mobilise pour que cette journée soit une réussite

Enduro Latrecey

1040260365

Long, cassant et épuisant, voilà comment on peut résumer l’enduro de Latrecey ! Un Enduro, un vrai, pour les Hommes !  99% du tracé dans des singles ! Pour la plupart très serré entre les arbres. Un bel enduro! Avec des temps serré, très serré, voir même un peu trop serré ce qui va imposer aux pilotes de rouler au rythme spéciale pendant les 86km du tour à répéter 1 fois pour les L1, 2 fois pour les ligues 2 et 3 pour les ligue 1.

Un parcours magnifique, avec une dizaine de beau  points chauds, dont certains auront piégés plus d’un ! Juste un petit passage le long du ruisseau un peu limite : à la limite d’aller piqué une tête, qui aurai pu être bien rafraichissante… Deux spéciales au programme, une SP1 dans un sous-bois de sapin, très usante physiquement de par ses cailloux, racines et virage interminable. Une SP2 beaucoup plus rapide et très longue, au début une partie boisée sympa puis une grande prairie en herbe sèche dans un beau coteau en dévers. 
 

Coté course du bon et du moins bon pour le Team Enduro Passion. Jean Baptiste LABIGNE, qui éprouvé ses nouvelles botes flambant neuve ! N’a pas eu de souci avec ses dernières mais avec ça moto qui a été capricieuse avec des calages répétitifs qui auront eu raison de lui à la fin du 1er tour. Nico GILSON à quand à lui eu une bonne chaleur en se loupant prêt du ruisseau et en évitant de justesse la chute dans ce dernier, pas moins de 4 pilotes pour remonter la moto. Du coup un gros coup de surchauffe et il jettera l’éponge dans la seconde partie du tour. Stéphane POULET a été victime de la malchance, en panne dans le 2eme tour, la moto ne veut plus démarrer, contraint à l’abandon, tout ça à cause d’une cosse débranché ! Les boules quand on sait qu’il a fait des bon temps de spéciale et n’avait pas de pénalité ! Pour les autres cela c’est plus ou moins et mieux passé. En Ligue 2 Laurent CHANGENET a fini t’en bien que mal à la 104eme place malgré une épaule abimé. Hugues FRANCOIS et Sylvain MAGINOT ont roulés comme à la coutumé ensemble et finissent respectivement à la 29eme et 69eme place. Coté Ligue 3 Maxime ETIENNE remporte la Ligue 3 et Romain CHAMPOUGNY  finit 3eme, très belle performance et ont les félicite ! Sylvain RENARD les suit de près à la 7eme place. Alain BERTAUD se classe 17eme. Tir groupé pour Nicolas BINETRUY et Frédéric LOMABRD respectivement 64 et 65eme place avec 6min de pénalité chacun.
 

En tout cas félicitation au MC Latrecey pour cette belle organisation

Les photos du Team Enduro Passion à Latrecey
https://picasaweb.google.com/112906049998803748627/Latrecey2014

Tour de France Moto par les chemins 2014

Le Team Enduro Passion et le tour de France à moto par les chemins

Le jeudi 22 mai 2014, était le théâtre d’un événement, le Tour de France à moto. Hervé 60 ans venant du Touquet à traversé la France par la foret, à travers différentes régions, quelques membres et non membres du Team, ont prêté main forte, dans le rôle de guide, lui permettant de traverser notre beau département, par les chemins.


(Au départ du matin, à BONNET)

Une belle expérience, à récidiver, un jour peut-être, une journée qui restera gravé dans nos esprits.

Le départ était donné de Bonnet avec une halte café, croissants à Nançois sur Ornain, suivie d’une dernière ligne droite en direction d’Erize-la-Petite, sur le terrain de moto-cross de « MAZEL » où un Barbecue nous attendait en compagnie de l’ex-champion de France de Moto-cross des années 90, et concessionnaire exclusif HUSQVARNA pour la lorraine « VONVON GERVAISE »
Tourfrance1

Tourfrance2
(La pause de midi à Mazel)

Tourfrance3

Grange sur Vologne 2014

L'enduro des monts de vologne c'etait....

Granges Sur Vologne: sur le papier ça s'annoncer déjà compliquer, Pour les Ligues 1; 2 tours et demi (100km au tour), pour les ligue 2 2 tour et les Ligues 3 1 tour et quelques km pour allé rechercher la SP1 pour une seconde fois. De plus les pluies de la semaine passé et de la veille n'allaient pas faciliter les choses. 1er départ a 8h, pour nous ça sera 8h39, sachant que notre heure d’arrivée est prévu a 16h20! Presque 8h de moto devant nous. Heureusement que la veille nous avons bien mangés des spécialités vosgiennes, des bon plats qui tiennent au ventre! En tout cas une super soiré avec les membres de chaumont, du quenechneux et du team enduro passion. 

Nous voila parti, au bout de quelques centaines de metre on attaque le 1er chemin, et la deja les 1er cailloux que nous allons côtoyer toute la journée!
Puis viens la SP1 au bout de 15 min, juste le temps de se chauffer. Une spéciale en ligne, une 1er partie dans une belle pâture, bien tracé, puis de multiple pierrier plus ou moins long, en cailloux bien rond et lisse, au 1er tour ça passait plutôt bien mais beaucoup moins bien au 2eme. Puis on arrive sur un obstacle, que je qualifierai "d'inutile", une buse mais trop haute et pas du tout enterré, même les Ligue 1 se poser la question de comment la passé lors des reconnaissance , heureusement l'organisation a mis une palette devant pour facilité le passage. Puis on repart sur une partie "cross" mais très soft, plutôt sympa, puis un 2nd franchissement de pneus très simple. On enchaine des virages sympa et la 3eme Franchissement juste avant de sortir de la spéciale un tronc puis un empilement de troncs avec un beau grume en sortie, ça faisait haut à descendre^^ Nous voila repartis dans cette première partie de la boucle qui est vraiment magnifique avec énormément de cailloux! en monté, en descente lol y en a partout!On arrive au CH2 Ravitaillement avec un peu plus de 20 min d'avance.

On repart ensuite pour la 2nd Partie de la boule un peut moins fatigante mais avec pas mal de bourbiers, toujours des paysages magnifiques. 
Viens la SP2, une belle pâture assez longue et plutôt rapide, ben plutôt rapide si elle n'avait pas été si grasse!  Difficile de reprendre du grip en sorti de virage bref une grosse catastrophe... Plusieur d'entre nous irons au tapis. On fini le tour avec encore entre 20 et 30 min d'avance, les temps était large. 
Les douleurs commence à apparaitre, tout au long du parcours les crampes vont apparaitre, le parcours est encore plus défoncé qu'au 1er tour... Bref, l'enfer sur terre pour les derniers Km pour ceux qui manque de physique... Heureusement que le parcours et les paysages en valaient le coup!
Tout le monde à fini et sans se blessé, c'est le principale. Un bon week end bien conviviale.


Photos et vidéos

https://picasaweb.google.com/112906049998803748627/GrangeSurVologne2014?feat=flashalbum#

http://www.vdh-photo.fr/enduro-granges-2014.html


Les classements

Ligue 1

  • 24 - Simon Huguenin 2-E3 MC Latrecey

  • 26 - Benjamin Guinot 5-E2 Mc Latrecey

  • 38 - Pouillet Quentin 8-E2 Chaumont Enduro 52

  • 42 - Labbe Etienne 9-E3 Mc Latrecey

Ligue 2

  • 34 - Hugues Francois 7-E2 Team Enduro Passion

  • 36 - Francis Fels 3-E3 Chaumont Enduro 52

  • 57 - Jean Baptiste Labigne 10-Veteran Team Enduro Passion

  • 69 - Xavier Koechlin 7-E1 Chaumont Enduro 52

  • 80 - Bertrand Huth 19-E2 Chaumont Enduro 52

  • 83 - Stephane Poulet 13-Veteran Quenechneux Team

  • 114 - Sylvain Maginot 29-E2 Team Enduro Passion

  • 140 - Laurent Changenet 40-E2 Chaumont Enduro 52

Ligue3

  • 27 - Nicolas Gilson 6-E2 Team Enduro Passion

  • 71 - Frederic Lombard 16-E2 Team Enduro Passion

Buzancy 2014

Le Team Enduro se déplaçait le weekend end dernier à Buzancy (08), petit village perdu au milieu des Ardennes entre Vouzier et Stenay. 550 pilotes attendu pour la 3eme course du Championnat de Champagne pour s’élancer sur les traces de l’ancien « enduro des petites armoises » Un parcours de 80km à parcourir 1 fois pour les Ligue 3 et 2 fois pour les Ligue 2. Les ligues 1 et inter Suisse / Belge quant à eux devrons la boucler 3 fois.

2 spéciales au programme à reconnaitre sous une pluie battante, la SP1 tracé dans un « parc à vaches » où l’on pouvait voir encore les traces de sabots bien profond dans la glaise qui pouvait laisser présager de la dégradation du terrain. De multiple virage en devers, beaucoup de parties très grasse qui aller rendre compliqué une tracé plutôt facile avec ces multiple montées et descentes successives où il ne fallait pas se louper sous peine de rester au fond du trou. La SP2 dans une grande pâture, de grande ligne droite en monté et descente avec des sauts naturel, pas de difficultés particulières, juste une dernière monté en partant d’un devers avec une possibilité d’un raccourci Hard sur une énorme racine qui représente une marche d’un bon 60cm de haut bien glissante avec toute cette pluie.(shunter par les organisateurs dimanche matin car impraticable) Au vue des conditions météo annoncé pour le weekend end et la réputation des Ardennes connus pour ses bourbiers, nous avons préparé les motos en conséquence en prenant soin de partir avec des pneus neuf sur les deux motos. Malheureusement les conditions météo du samedi vont obliger les organisateurs à raccourcir le parcours et énormément de pilote n’irons pas jusqu’à la fin de leurs course. Nos pilotes vous font part de leur expérience dans ces quelques lignes :

Virgile : C’est avec beaucoup d’impatience mais aussi un petit peu de stress que le weekend de course commence. Les conditions météo étant horrible c’est sous une pluie battante que nous irons découvrir le calvaire qui nous attend dimanche. Apres un départ en douceur en liaison, la sp1 arrive très vite et la.... Départ pour 15min de calvaire, ou le grip était absent. 2 chutes en sp1. Bravo!!! Perdu pour perdu je décide d’attendre un amis pour faire la course avec. La liaison est plutôt sympa, c’est très très gras mais marrant. Mon coéquipier lui apprécie moins mais je l’attends car pour moi l’enduro c’est avant tout un loisir entre amis. Arrivée au ch2 (2/3 de la course) mon coéquipier décide d’abandonner. Je le traine jusqu'a la sp2 en espoir de terminer l’enduro en duo jusqu'à la fin. Arrivé à la SP2 je prends seul le départ, un virage chute, une descente chute... L'abandon ma tendu aussi les bras une nouvelle fois... La spéciale était devenu impraticable et les organisateurs l’ont stoppé quelques pilotes derrière moi. Bien physiquement cette fois, je suis vraiment déçu de ne pas avoir réussi à terminer l'enduro, les conditions météo catastrophe et le manque de pratique sur un terrain rendu si compliqué et éprouvant auront eu raison de moi.

Laurent : Une course bien compliqué en perspective, dès les premiers mètres de chemin, on comprend très vite que l’eau n’a pas réussi à pénétrer la terre rendu très dur suite aux dernières semaines de soleil. Une fine pellicule de boue se forme sur du dur et cela fait un beau verglas… Bref un calvaire. Arrivé à la SP1, on constate la dégradation très rapide de la spéciale. Beaucoup de pilote sont coincés, les motos surchauffe dans tous les coins, ça va être du sport ! Pour ma part j’ai réussi a bouclé ma spéciale en évitant les pilote en difficulté et en restant sur mes roues. Je n’ai pas réussi a trouver le bon feeling pour rouler vite, et je fais un temps dans la moyenne de 9’57 où le meilleur ligue 2 roule en 6’15, certes un peut plus de 3min de retard mais loin des 16 à 23 min des moins bon ! Me voila parti pour le 1er CH qui fut très court en temps, et je me prend 7min de pénalité suite à un gros bouchon sur une difficulté. On comprend très vite que la course va se jouer sur les pénalités en liaison. Le CH2 est quant à lui encore plus gras, la vitesse en liaison me manque et je me débrouille comme je peux dans les ornières mono trajectoire interminable…. 25 min d’avance au CH2 ravitaillement ce qui me laisse le temps de faire le plein, manger et décrotter la moto. Puis viens la SP2, coup de chance elle ne s’est pas encore trop dégrader et je peux mètre du gros Gaz. Vraiment très plaisante comme spéciale, dommage que je fais 2 erreurs sur des virages très serré rendu très glissant mais un bon temps de 5’35 contre 4’30 pour le meilleur. Le CH3 une copie conforme de CH2, une ornière mono trajectoire qui devient lassante. Fin du 1er tour, un peu juste en temps mais j’arrive à faire le plein et pointer à l’heure. La commence les problèmes, la grêle se mêle à la fête, la SP1 est labouré. Je passe pas loin de 15 min dans la spéciale après une chute qui va me prendre 4 ou 5 min pour relever la moto coincé dans une montée… Puis on repart dans une liaison encore plus défoncé, plusieurs fois je me retrouve coincé dans des ornières trop profonde au point ou le moteur frotte de chaque côté. L’embrayage commence à souffrir ça commence à sentir le roussi. Le bouchon de 1er tour sur la difficulté, il a fallu s’entraider entre les pilotes pour tirer les motos afin de continuer notre route. Arrivé au CH avec 25min de retard, je décide de renoncé car le pire était à venir et la quantité de moto cassé sur le parcours m’ont encouragé à prendre cette décision car il y avait plus à perdre qu’à y gagner avec le 33min de pénalité. 



La direction de course prendra la décision de ne pas comptabiliser le second tour des ligues 2 au vue de la quantité d’abandon, ce qui n’est pas très normal vis-à-vis des pilote qui ont pris des risques pour finir la course dans les temps, mais ça c’est un autre débat que les commission d’enduro auront à gérer pour l’attribution des points au championnat. Les ligues 1 et inter quant à eux seront dispensés de repartir pour leurs 3eme tour et les ligues 3 on bénéficier d’une clémence sur la fin de leur tour car les pénalités à l’arrivé n’ont pas était pris en compte. En ligue 3 Virgile et Pierre n’ayant pas fini le tour n’ont pas étés classé et donc n’a pas encore marqué de point pour le championnat. Nicolas Gilson marque de gros point en finissant 9eme au Scratch. Laurent à bénéficié de la décision de la direction de course et termine à la 118eme place au sratch en Ligue 2. Stephane Poulet termine a la 114eme place. Officieusement Laurent se trouve à la 18eme place au Championnat de Champagne en attendant d’avoir la décision de la commission d’enduro pour la comptabilisation ou non de cette course.

La prochaine course qui se déroulera à Rocroi le 25 Mai, encore dans les Ardennes à la frontière de la Belgique. En espérant que la réussite soit au rendez-vous cette fois ci.